Dans la catégorie des viols et des agressions sexuelles, je crois que c’est le plus horrible! Être souillé et brisé par un de ses proches que l’on aime alors que son rôle est de nous protéger.

.

L’inceste est encore un sujet tabou, délicat et dangereux à aborder au sein des familles et dans certaines cultures. « Tout le monde » sait mais personne ne dit rien.

Un silence qui permet à ce poison de perdurer parfois pendant des années et détruit des familles sur des générations entières telle une malédiction

Cette épidémie touche toutes les catégories sociales et culturelles

Bien qu’en terme pénal l’inceste se limite aux parents, frères et sœurs, ici nous allons élargir à toute la famille (oncle, cousins…) et aux amis proches car en réalité pour beaucoup de personnes les liens du coeur sont plus forts que les liens de sang

.

Pour les victimes comme pour leur entourage les séquelles sont tout comme!

.

L’inceste est à la base une manipulation affective et de puissance si l’agresseur est de nature agressive il ne se cache pas. Il est la terreur de la famille et soumet tout l’entourage sous le joug de sa violence, ce qui est une assurance pour lui de les retenir captifs, sous sa domination.

Pour les autres, c’est plus surnois selon les âges car les agresseurs savent comment manipuler leurs victimes avec le côté affectif ou les impressionne par leur posture familiale. Ils sont gentils, insoupçonnables auprès de la famille et la victime pense que les abus sont normaux car c’est leur façon de s’aimer (Pour l’âge inconscient)! Mais quand la victime voit la réalité en face, c’est la douche froide car de base elles ont des sentiments affectueux et d’amour envers leur agresseur, qu’il soit violent ou pas !

.

A la prise de conscience de ces actes, c’est le cauchemar total, une trahison car son amour pour son être cher est brisé, cassé! Un déchirement intérieur…

.

Car haïr une personne que l’on affectionne est vraiment très douloureux.

Les victimes d’inceste vive dans la double peine: car elles ont un lien affectueux avec leur agresseur. Car l’entourage familial trahit sa confiance. Car la victime porte le poids de la souffrance familiale en plus de la sienne.

Double peine car les intérêts familiaux sont souvent plus importants que les souffrances de la victime. Double peine car la culture qui est censée enrichir, est celle qui la détruit. Double peine car ceux qu’elle aime deviennent ces adversaires judiciaires. Double peine car sa vie n’a plus de repères ce qui musèle les victimes dans un silence tortueux et solitaire car elles ont pleinement conscience des actes!

.

Certaines victimes éprouvent de la compassion envers leur agresseur et son entourage malgré leurs accusations de mensonges.. est-cela est légitime ! Même si cela peut paraître fou !

.

Dans le cadre de l’inceste, la victime est abusée par un être qui lui est cher malgré la souffrance endurée par celui-ci .

La logique voudrait que la victime et son entourage se réjouissent de voir l’agresseur et son entourage sur le banc des accusés du tribunal, en prison et les familles au parloir , savoir son agresseur malade ou tout simplement mort

Non ce n’est pas toujours le cas !

La victime a souvent été proche de son agresseur, a passé de bons moments avec lui et sa famille et parfois il peut même arriver que la victime soit nostalgique de ces moments de bonheur. En réalité, leur vie était un beau tableau sauf cette tâche noire qui représente les abus subis et abime ce tableau

Et je voudrais vous déculpabiliser mes victorieux.ses! Vous qui vous retrouver dans cette situation, qui est « normale » malgré sa complexité car vous auriez tout simplement aimé que cette grosse tâche noire sur le tableau n’existe pas afin que le bonheur que vous partagiez avec votre être cher, transformé en agresseur, et son entourage soit parfait.

Car oui, tu n’as jamais souhaité que son entourage souffre des abominations qu’il t’a fait subir. Mais quand tu vois leur douleur, tu as aussi mal à cause de ton amour envers eux !

Mal de voir ton agresseur ainsi car tu aurais juste aimé qu’il arrête, qu’il change de voie, se repente et que l’acte posé soit juste un mauvais souvenir pour retrouver une vie et une harmonie normale donc oui la compassion est légitime et n’en est pas honte même si certains ont du mal à comprendre cela mais tu ne dois en aucun cas regretter d’être sorti du silence et de l’avoir dénoncer. Ne culpabilise surtout pas car c’était de la responsabilité de ton agresseur de réfléchir à ces actes envers toi !

UN MOT DE MRS K

Cher.es victorieux.ses ne culpabilise pas de ton état actuel ni de tes actes posés dû à tes souffrances car elles ne sont pas volontaires. Ce sont les séquelles des sévices que tu as vécus.

Aujourd’hui prend réellement conscience de ton état accepte de regarder la réalité de tes souffrances en face, fait tomber ton masque même si cela fait mal car seul un problème bien identifié pourra être solutionné.

Je t’invite en ce jour à te libérer, te relever et rebâtir ta vie! Celle-ci a sûrement mal commencé mais sache qu’elle peut très bien finir !

Décide de reprendre ta vie en main et de ne plus subir car ton identité ne doit plus être rattachée à ce que tu as subi, cela est ta responsabilité !

Décide dès aujourd’hui de te défaire de ce manteau de haine, de honte, de culpabilité… Et même si on t’a rejeté car tu as révélé un secret familial, ne t’arrête pas! Tu rencontreras des personnes extérieures qui prendront soin de toi !

C’était Mrs K pour vous soutenir !

Vous trouverez notre vidéo à ce sujet ci-dessous

J’espère que cet article vous a éclairé.

Tu as aimé cet article ? En le lisant tu as peut-être pensé à une personne qui serait encouragée à sa lecture. Je t’invite à le partager en cliquant sur le bouton de partage de ton choix ci-dessous. Ton geste peut aider une victime de ton entourage proche sans que tu ne le saches. Tu peux aussi me laisser un commentaire. Merci !

C’était l’équipe des LVPE pour vous soutenir .

Nous contacter : mrsk@leviolparlonsen.com