Le tabou religieux, parlons-en ! 

Le tabou religieux se caractérise par tout ce que nous tolérons et/ou ne disons pas au nom de la foi, du divin ou du sacré.

Beaucoup en sont victimes car ce sont des choses qu’ils ou elles n’ont pas le droit d’aborder! 

Ainsi, on peut entendre dire :

« Ne parle pas de ça, ça ne se dit, malheur à toi! »

« Au nom de Dieu, ton corps ne t’appartient pas, alors arrête tes sous-entendus! »

« Tu sais que mentir est un péché!? »

« Au nom de Dieu, ne dénonce pas le responsable spirituel qui t’as agressé, car cela peut salir notre communauté religieuse! »

« Au nom de Dieu, pardonne ton mari ne l’expose pas et fait valoir la justice de Dieu sur celle des hommes! »

C’est ainsi que certaines religions tolèrent, excusent, justifient ces crimes et se mettent à rejetter, culpabiliser, renier.. les victimes qui osent sortir du silence ou s’y opposer… 

Par ignorance et manipulation de la part des bourreaux, certaines victimes subissent des atrocités sexuelles, parfois même par des semblants de consentement, dans le plus grand silence, par crainte spirituelle dans toutes les communautés religieuses confondues !

Certains religions couvrent ces crimes et ces agresseurs au nom de la foi et de la miséricorde de Dieu.

D’autres osent utiliser les textes sacrés pour les justifier. 

Car, au nom de la foi, on n’aborde pas ces sujets! On les garde secret, on ne dit pas ce qui est mal…

Au nom du divin, les crimes incestueux perdurent pour l’honneur familial et l’image de l’agresseur. 

On voit des choses mais on ne dit rien pour ne pas entacher l’image de l’institution religieuse!

La violation du tabou n’entraîne pas forcément un châtiment mais une réaction de la puissance. Celle-ci fascine l’être humain mais engendre aussi de la crainte. À tel point que le tabou fait éviter la parole, par peur de la puissance.

Si votre foi spirituelle est un élément essentiel à votre vie, nous vous encourageons toutefois à ne pas faire d’amalgame entre ces valeurs respectables et ceux qui l’utilise pour détruire les victimes.

Si ce sujet te concerne ou concerne un proche, ne laisse plus ce tabou te détruire, libère-toi et parles-en !