La reconstruction est une phase essentielle autant pour la victime que pour son entourage. 

Elle va permettre  d’avoir une autre vision, de changer de point de vue sur sa propre vie et principalement de se revaloriser en tant que personne.

Proche, sache que tout ce que tu as subi et ce que tu peux subir en ce moment, par ricochet, c’est à dire au travers de ce que vit la victime, tu n’es pas condamné à cela. 

.

N’oublie pas que tu as de la valeur, cesse de te dévaloriser et de te dire que tu ne t’en sortiras pas! ​Il y a du positif dans chaque être humain et dans chaque situation. Au fond de toi, il y a forcement une lumière qui ne demande qu’à briller. Ton but maintenant est de te tourner vers cette lumière, ce positif pour faire éclore qui tu es vraiment, une belle personne !​

Les étapes de ta vie, les épreuves que tu as subi, le vide intérieur que tu peux ressentir, rien de tout cela n’est ta destinée. La douleur endurée de voir son proche, la victime, souffrir n’est pas un gouffre mais un tremplin pour ta vie

Attention, bien évidemment  la douleur est là mais cela va te permettre en tant que proche d’avoir un autre regard sur les choses et après t’être reconstruit, d’aider la victime elle-même.​ Il faut qu’à un moment tu dises STOP ! J’arrête de souffrir, j’arrête d’en vouloir aux autres, et même à la victime, je me vide de tout ce qui me ronge, je lâche tous mes fardeaux. Je me repose puis j’avance.

.

Il est extrêmement important au milieu de tous ces évènements, ce monde qui tourne, de te poser et savoir où tu en es. Où veux-tu aller? Que veux-tu faire? Veux-tu aider la victime? Alors aide-toi toi même et le reste viendra! C’est certain. ​Ne garde plus cette amertume, lâche le négatif et tourne toi vers le positif. 

.

Avance !!​ Avance d’abord en prenant du recul. Ne prend plus tout à coeur et laisse faire les choses tout en croyant et en te disant que la situation va changer en mieux. Prend tout ce qui est positif, même une petite chose est déjà une avancée. Ne laisse pas ton proche seul. Même si tu dois prendre du recul sur ce que la victime vit et sa reconstruction, il faut que tu sois à son écoute et que tu lui montres au maximum qu’elle peut s’en sortir. ​Par exemple si la victime broie du noir et te dit « je ne me sortirai pas de tout cela, j’en ai marre … », montre lieu que même dans chaque chose il y a du beau. Par exemple, la terre de base est sale et n’a rien de fabuleux ET pourtant, c’est de là que sorte les plus belles fleurs

​Dans son cas, rappelle lui que ce ne sont pas ces actes subis qui définissent la personne qu’elle est.Ne lâche pas, la roue tourne si tu restes attaché à cette lumière, au positif et à la conviction que vous allez vous en sortir ensemble !​

.

Même en cas de rechutes, si tu as l’impression que la situation est bloquée, ou que la victime régresse dans sa libération, tiens ferme dans tes objectifs. 

C’est par toi et au travers de toi que la victime peut changer d’état d’esprit et sortir de sa culpabilité ou de son enfermement intérieur.​

Fortifie toi et prends courage !​

C’était Lady AM, une victorieuse,  pour aider l’entourage.​

Vous trouverez notre vidéo à ce sujet ci-dessous

.


.

J’espère que cet article vous a éclairé.


Tu as aimé cet article ? En le lisant tu as peut-être pensé à une personne qui serait encouragée à sa lecture. Je t’invite à le partager en cliquant sur le bouton de partage de ton choix ci-dessous. Ton geste peut aider une victime de ton entourage proche sans que tu ne le saches. Tu peux aussi me laisser un commentaire. Merci !


C’était l’équipe des LVPE pour vous soutenir .


Nous contacter : mrsk@leviolparlonsen.com